Les sites de patrimoines mondiaux d’Ajanta et Ellora (près d’Aurangabad, Maharastra) possèdent des grottes rupestres, taillées dans les montagnes de Sahyadri il y a plus de 2 000 ans par des moines bouddhistes. Elles contiennent des œuvres murales et sculptures les plus raffinées jamais produites en Inde. La plupart des beaux temples de grotte à Ajanta ont été construits pendant la période Gupta. Il existe de belles œuvres murales dans ces grottes (tableaux faits sur mur), représentant des scènes de la vie de Bouddha. Les grottes sont sculptées en forme de Chaitya. Ellora abrite 34 grottes, dont 12 sont des grottes bouddhistes, 17 hindoues et le restes jains. Elles sont un bon exemple de la cohabitation pacifique de diverses religions. Les chaityas et les viharas situés dans ces grottes étaient des refuges pour plusieurs moines bouddhistes. Ellora possède également le temple Kailashnath du 8e siècle, des monolithes isolés sculptés du sommet vers la base dans la roche montagneuse. Le temple représente des scènes de Ramayana et Mahabharata. L’architecture du temple Kailasa est époustouflante. Des images impressionnantes ont été sculptées dans les murs de ces grottes à l’aide de simples outils comme des ciseaux et le marteau. Parmi ces différentes images et beaux tableaux, il y a aussi des sculptures calmes et tranquilles de Bouddha. Les grottes d’Ajanta et d’Ellora représentent à travers leurs sculptures l’harmonie entre les hindous, les bouddhistes et les jains. Ces temples à grottes richement ornés de sculptures et de tableaux exceptionnels sont des destinations incontournables pour comprendre la splendeur que possédaient les anciens artisans indiens.