Située à environ 22 km de Nainital, perchée dans une belle vallée vierge, cette perle de lac est la plus grande dans les environs de Nainital. Une petite île entourée d’une eau bleue cristal renforce sa beauté. L’une des routes de Bhimtal va à Naukuchiatal tandis que l’autre se dirige à Kathgodam, à 21 km de là.

Bhimtal est l’un des plus grands lacs dans les environs de Nainital et il doit son nom à Bhima de Mahabharata. Le lac possède une île au centre, uniquement accessible par bateau et est aujourd’hui doté d’un aquarium. Le lac est devenu le domicile d’un groupe de canards et par conséquent est une autre source de distraction pour les visiteurs. Bien que Bhimtal soit moins visité que Nainital, son lac est plus propre que le fameux lac de Nainital. En 6-7 heures, on peut directement rejoindre Bhimtal depuis Delhi. Cet endroit est légèrement plus chaud à la mi-juin, cependant, c’est une destination de toutes les saisons. Pour se distraire, l’on peut faire du canotage sur le lac ou faire de la randonnée dans la jungle environnante. Il peut aussi être le point de départ pour visiter les lacs du voisinage. A une extrémité du lac Bhimtal, se trouve un grand barrage victorien tandis que l’on trouve des jardins floraux terrassés à l’autre extrémité. A côté du barrage, se trouve le temple de Bhimkeshwar, dédié à Bhim. A 3 km de Bhimtal, se trouve le temple Godhakhal. L’autre attraction de Bhimtal est le Museum of Folk Culture (Lok Sanskriti Sangrahalaya), qui abrite des collections de peintures folkloriques et d’anciens artefacts en bois. Bhimtal est une destination décalée aussi bien pour les voyages en famille que pour les voyages d’affaires.

Bhimtal est un ancien site qui doit son nom au Bhima de Mahabharata. Le temple de Bhimeshwara Mahadev, un ancien temple de Shiva sur la rive du lac Bhimtal, aurait été construit lorsque Bhima visita cet endroit pendant le bannissement (vanvas) de Pandavas. Bhimtal, autrefois connu sous le nom de Bhimsarovar, serait le terroir des Pandavas. Selon les populations locales, la ville fut ainsi nommée parce qu’après l’exil des Pandavas dans cette région, ils ne purent trouver de point d’eau d’où ils pouvaient abreuver leur soif. C’est ainsi que Bhima, le tout-puissant, frappa le sol de son « gada » ou gourdin créant ainsi un trou dans le sol, qui se remplit d’eau souterraine.