INTRODUCTION Coimbatore est la troisième plus grande ville du Tamil Nadu, où le climat est agréable toute l’année. Il existe plus de 30 000 petites, moyennes et grandes industries et usines de textile. La ville se situe sur les rives du fleuve Noyyal. Le développement hydro-électrique des chutes de Pykara dans les années 1930 ajouté au boom de la culture cotonnière à Coimbatore, à entraîner une forte économie et une réputation comme étant l’une des plus grandes villes industrielles du l’Inde.
ORIENTATION Coimbatore se situe à l’extrême ouest du Tamil Nadu, près de l’état du Kerala. Elle est entourée de montagnes à l’ouest, avec des forêts de réserve et la (réserve de biosphère, Nilgiri) dans la partie nord. La partie sud du district, y compris la ville, est principalement sèche. Toute la partie ouest et nord du district confine les Ghats de l’ouest avec la biosphère Nilgiri ainsi que les chaînes Anaimalai et Munnar. Un col à l’ouest vers le Kerala, généralement connu sous le nom de Palghat Gap est sa frontière. En raison de sa proximité aux Ghats de l’ouest, le district est riche en faune.
HISTOIRE Coimbatore existait déjà avant le 2e siècle après J-C., comme un petit village tribal capitale de Kogunad jusqu’à ce qu’elle tomba sous le contrôle des Cholas aux 2e et 3e siècles après J-C. par Karikalan, le premier des anciens Cholas. Lorsque Kongunad passa sous le contrôle britannique avec le reste de l’état, son nom fut changé pour Coimbatre et elle est connue aujourd’hui sous ce nom, sauf en Tamil, qui l’appelle Kovai. Elle est également connue comme la « Manchester du sud de l’Inde » ou la ville coton.