Daman et Diu est devenu un territoire d’union seulement après la séparation avec Goa, et qui est devenu un état le 30 mai 1987. Daman est séparé du Gujarat par le fleuve Kolak au nord et au sud par le fleuve Kalai ; à l’ouest de Daman se trouve la mer d’Arabie. Le principal fleuve, Damanganga, divise la ville en deux parties : Moti Daman dans le sud et Nani Daman dans le nord. Le mot Diu vient du mot sanskrit « dweap ». Diu était l’un des meilleurs ports maritimes et une base navale entre le 14e et le 16e siècle. Diu, une belle petite île, se trouve sur la côte ouest de l’Inde, d’une longueur côtière de 21 km. Daman possède un climat doux et humide alors que Diu a un climat étouffant.

HISTOIRE L’histoire de Daman et Diu, illustre une architecture riche, est associée aux tentations portugaises de colonisation. Daman fut envahi par le dernier roi gujarati en 1531 qui prit le contrôle de la ville en 1559. Cependant, les portugais ont seulement pu prendre le contrôle de Diu en 1535, en profitant de la guerre froide entre le roi et l’empereur moghol Humayun. Daman et Diu sont entièrement tombés sous le contrôle des portugais après le traité en 1539 et sont restés une colonie portugaise jusqu’en 1961. Ils furent séparés plus tard de Goa en 1987 et devinrent un territoire d’union.