Kanchipuram, la cité en or au millier de temples, est l’une des sept villes les plus sacrées d’Inde. Kanchi est aussi connue sous le nom de le Varanasi du sud et est tenue en grande admiration. Kanchi est aussi célèbre pour ses très fins tissus artisanaux en soie tissée et ses saris de délicat travail zari. La ville fut la capitale de la dynastie Pal Lava. Cette ville est réputée pour ses nombres temples comme le Kailasanthat, l’Ekambareshwaral et le Kamakshiamman. Elle est aussi le siège Kanchi Kamakoti Peetadipathi de la tradition Advaita. Kanchipuram compte parmi les sept cités sacrées de l’Inde et est la deuxième ville sainte après
Varanasi.

EMPLACEMENT Kanchipuram est située au sud du Tamil Nadu à 70 km de Chennai, s’étendant sur une latitude de 12°50’ nord et une longitude de 79°45’ est.

HISTOIRE Kanchipuram fut la cité-capitale entre les 6e et 8e siècles après Jésus-Christ sous le règne de remarquables dynasties telles que les Pallavas, les Cholas et les Vijayanagar. Kanchipuram fut aussi sous le contrôle des Chalukyas et des Rashtrakutas pendant une courte période. La plupart des temples dans et aux alentours de Kanchipuram furent construits par les Pallavas et les Cholas. L’histoire raconte également que, pendant un brève période, le bouddhisme fut important à Kanchipuram tel qu’en témoignent aujourd’hui les stupas bouddhistes. On trouve également dans cette ville l’un des quatre sièges de Sri Adi Shankaracharya le Kanchi Kamakotti Peetham. Kanchipuram fut un grand centre d’apprentissage et de culture tamil pendant des siècles. Kanchipuram présente un glorieux héritage dravidien de Vaishnavites et de Shaivites, où les premiers étaient des adorateurs de Vishnu et les derniers ceux de Shiva.