La seule station de montagne du Rajasthan, le mont Abu, en plus d’être parmi les meilleures stations de montagne du pays, elle est également un important centre de pèlerinage de Rajputs et de Jains. La ville constitue un amphithéâtre autour du lac Nakki, que l’on considère avoir été creusé par les ongles divins. Les temples jains Dilwara, construits entre les 11e et 13e siècles, sont la principale attraction du mont Abu. Un agréable refuge, établi au milieu des luxuriantes collines boisées, le mont Abu est un oasis dans le cap des déserts arides du Rajasthan. Cette montagne sacrée se situe à l’extrémité sud des collines Aravalli. Les paysages pittoresques incluent les énormes blocs de roches aux formes étranges, un réseau de conifères, des arbustes à fleur et d’adorables lacs bien à l’opposé des environs arides de l’état.

ORIENTATION Le mont Abu est situé sur les collines Aravalli, près de la frontière sud-ouest du Gujarat et à une altitude d’environ 1 220 mètres.
HISTOIRE Le mont Abu, dans le Rajasthan, fut sous le règne du royaume Chauhan. En plus d’être une station estivale pour les rois Rajputs, elle l’était également pour les britanniques qui fuyaient le soleil de plomb du Rajasthan. Le mont Abu est aussi considéré sacré et un lieu de pèlerinage pour les jains, puisque l’histoire raconte que le seigneur Shiva, le 24e tirthankar jain visita le mont Abu et bénit la ville. Le mont fut choisi autrefois par plusieurs sages et saints à la recherche d’un environnement calme et serein.