Nashik, plus connue sous le nom de « capitale du vin de l’Inde » ou la « ville du raisin », est aussi célèbre pour sa culture et sa tradition puisqu’elle est un centre majeur de pèlerinage hindou. Nashik, une ville de mouvements révolutionnaires ou d’excitation, est un mélange d’anciennes et cultures modernes. C’est l’un des saints lieux pour les hindous puisque le seigneur Rama, héro de l’épopée Ramayana, y passa la majeure partie de son exile ; de plus la ville abrite de nombreux forts et temples majestueux. En plus d’être un centre de pèlerinage, Nashik possède également de nombreuses industries. C’est ici que se trouve le Security Printing Press du gouvernement ; elle imprime la monnaie nationale. Kumbh Mela est une autre attraction majeure de la ville, qui attire des foules toutes les douze ans.

ORIENTATION Nashik se situe au nord-ouest du Maharashtra, à environ 185 km de Mumbai. La ville se trouve à une altitude de 565 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans les Ghats occidentaux, sur la rive ouest de la péninsule de Deccan et les berges du fleuve Godavari. La ville est entourée de neuf collines à savoir Durga, Ganesh, chitraghanta, Pandav, Dinger Ali Mhasarul, Jogwanda, Pathanpura et Konkani.

HISTOIRE D’après l’histoire, c’est ici qu’a vécu le héros de Ramayana, le seigneur Rama, avec sa femme et son frère durant leurs 14 ans d’exil et pendant lesquels Ravana enleva Sita. La ville doit son nom au fait le frère de Rama, le seigneur Laxman coupa le nez de la sœur de Ravana, Surpanakha. Nashik fut la capitale de la puissante dynastie Satavahana (qui s’écrit également Satvahans). C’était un important port commercial pour l’occident. La ville de Nashik était aussi appelée « Gulshanabad » à l’époque des moghols. Elle récupéra son ancien nom plus tard lorsque les Peshwas prit le contrôle de la ville en 1751, mais le perdit face aux britanniques en 1818. Nashik devint un district composé de 13 talukas en 1864.