Le parc national de Kanha, dans l’état de Madhya Pradesh, s’étend sur une surface d’environ 1 945 km² et est entouré de collines qui proviennent d’une ancienne activité volcanique. Le parc national de Kanha, fondé en 1955 par une loi spéciale, est constamment comparé au parc national de N’Gorongoro de Tanzanie en Afrique. En plus de sa faune, cette réserve naturelle est aussi célèbre pour sa beauté paisible et son paysage. C’est aussi une fierté du pays étant donné son statut d’une des premières zones protégées du « projet tigre ». Le parc national de Kanha, qui est une principale attraction touristique, est également une bonne source de revenue pour l’état étant donné que la réserve préserve une variété d’espèces animales.

HISTOIRE La vallée centrale de Kanha fut décrétée réserve naturelle en 1933. Cette réserve en parc nationale fut transformée en parc national en 1955, après de multiples agitations et tumultes face aux abatages galopants d’animaux dans cette zone. L’une des belles réussites du parc est la survie dans le parc la population de barasingha, qui est passé de 3000 à 66 animaux en 1970 et dont d’énormes efforts ont été mis en place pour ramener la population à un nombre respectable de 1000 animaux. Grâce au projet Tigre, la population de tigres a doublé depuis 1976.

ORIENTATION Le parc national de Kanha se situe dans le district de Mandla de Madhya Pradesh.