Le parc nation de Kaziranga est célèbre dans le monde pour son succès dans l’histoire de la préservation des rhinocéros unicornes indiens. Accueillant un grand nombre d’espèces menacées et d’oiseaux migrateurs, le parc est le symbole du dévouement à la préservation des espèces animales menacées et de leur habitat. Possédant le statut de patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc représente la plus grande zone protégée au nord de l’Inde. S’étendant sur les districts de Nagaon et Golaghat dans l’Assam, le puissant fleuve circule du nord au sud des collines Karbi Anglong. Ses coordonnées géographiques sont entre les longitudes 92º50′ E et 93º 41′ E les latitudes 26º 30′N et 26º 50′ N. La zone entière du parc national de Kaziranga est formée de dépôts alluviaux du fleuve Brahmaputra et de ses petits affluents.

Ces fleuves transportent chaque année une grande quantité de vase en saison pluvieuse. Par conséquent, les zones riveraines formées sont envahies de saccharum et d’autres espèces graminées dès que les masses de terre sont stabilisées. Cependant, avant que d’autres espèces d’arbres ne puissent s’enraciner dans ces masses de terre, ces dernières s’érodent. Eventuellement, plusieurs canaux du fleuve Brahmaputra croisant la zone entière ruisselaient autrefois à travers Kaziranga et, au fil du temps, les dépôts de vase et les changements du cours du fleuve Brahmaputra se sont transformés en « beels » (étendues d’eau/lacs) de diverses tailles et profondeurs. Ce processus d’érosion et de formation de masses de terre sont toujours en cours le long de la frontière nord du parc national de Kaziranga.

Le parc est principalement formé des quatre séries de forêts. Bien que toutes les quatre sont classées sous la division faunique est d’Assam, Bokakhat, d’un point de vue administratif, deux des séries de forêts relèvent de la sous-division de Kaliabor dans le district de Nagaon. Toutefois, plusieurs zones sont ajoutées à la surface originale du parc sous les districts de Golaghat et Nagaon ainsi que celui de Sonitpur.