Le parc national de Manas, qui est un prolongement du parc royal national de Manas au Bhutan, est situé dans l’état d’Assam à environ 176 km de Guwahati. Le parc s’étend sur une superficie d’environ 540 km² de diverse topographie avec une faune et une flore riches. Le parc doit son nom à la déesse serpent Manasa, qui est un important affluent du fleuve Brahmaputra et ruissèle au cœur du parc. C’est la principale attraction touristique d’Assam, et plus d’être un réserve naturelle, le parc est aussi un patrimoine mondial naturel de l’UNESCO, une réserve du projet tigre, une réserve d’éléphants et une réserve de la biosphère. Le parc national de Manas, situé aux contreforts de l’Himalaya, en plus d’avoir une excellente topographie, est aussi célèbre pour sa rare faune endémique et menacée telle que le Pangshura sylhetensis d’Assam, le Caprolagus hispidus, les langurs dorés et le Sus salvanius.

HISTOIRE Le parc national de Manas était autrefois le terrain de chasse de la famille royale Cooch Behar et du Raja de Gauripur et était connu sous le nom de réserve forestière de Manas et la réserve forestière de Kamrup nord. Autrefois, le parc couvrait seulement une superficie d’environ 360 km² et ne fut décrété réserve naturelle que le 1er octobre 1928. Entre 1951 et 1955, la superficie du parc augmenta à 391 km² et Kahitama R.F., le Kokilabari R.F. et le Panbari R.F. furent ajoutés au parc national de Manas en 1990. Le parc fut décrété en 1992 patrimoine mondial de l’UNESCO et, selon les rapports, la superficie du parc fut augmentée à 950 km² en 2008.

ORIENTATION Le parc national de Manas se situe entre Kaziranga et Jaldapada, et est divisé en trois zones, dont la zone ouest se trouve à Panbari, la zone centrale à Bansbari près de Barpeta Road et la zone est à Bhuiyapara près de Pathsala.