Capitale du Bihar et un descendant direct de l’ancienne métropole de Patliputra, Patna est située au confluent des fleuves Gange et Sone. Patna, une ville moderne, est ancrée dans les légendes et les mythologies. Le Patna moderne aurait été fondée par le souverain Afgan Sher Shah Suri après sa victoire face au roi moghol Humayun. Patna est aujourd’hui un important centre d’affaires de l’Inde orientale. De plus, elle est une porte d’entrée pour les centres de pèlerinage bouddhistes et jains de Vaishali, Rajgir, Nalanda, Bodhgaya et Pawapuri.

EMPLACEMENT Patna, qui est la capitale de l’état du nord Bihar, est siutée sur la rive sud du Gange.

HISTOIRE En feuilletant les pages du début de l’histoire indienne, l’on peut croiser le nom de l’importante ville de Patliputra. Cette ville fut le témoin de l’ascension et de la chute des premiers royaumes importants de l’Inde. Cette période de gloire dura un millier d’année. La cité devint plus tard la fameuse métropole mauryane de Patliputra et était dirigée par Chandragupta Maurya et son petit-fils Ashok, salués pour l’expansion du bouddhisme. Les autres souverains à avoir dirigés la ville sont les rois Gupta et Pala. Shershah Suri et Aurangzeb étaient les personnes qui la renommèrent Azeemabad. Les vestiges de l’ancienne cité sont toujours visibles à Kumhrar, Bhikhnapahari, Agamkuan, Buandi Bag, etc. Le nom Patna viendrait de patan, qui serait le nom de la déesse hindoue Patan Devi.