Pattadakal, l’un des patrimoines mondiaux de l’UNESCO dans l’état du Karnataka, se situe dans le district de Bagalkot, à environ 29 km au nord-est de Badami. Les temples de la ville appartiennent au 8e siècle après Jésus-Christ et se situent sur les rives du fleuve Malprabha. Les temples de cette zone reflètent le passé glorieux et la richesse de l’architecture des dirigeants indiens du sud du moyen âge, surtout celle des rois Chalukya. Pattadakal était une très petite localité avec une petite population et servait principalement pour les célébrations royales. Les lieux avoisinants, Badami et Aihole, étaient des installations importantes. Les temples de Pattadakal représentent des traits vivides et l’architecture est un mélange du style du nord et du sud indiens et, indo-aryen. Certains des célèbres temples de Pattadakal incluent les temples de Galaganatha, Kashi Vishwanatha, Sangameshwara, Papanatha et Jain, etc. Pattadakal représente donc le point culminant de l’architecture chalukyan.

HISTOIRE Pattadakal, sur les rives du fleuve Malprabha, a connu la gloire pendant le règne de la dynastie Chalukyan et fut la deuxième capitale des Chalukyas, après Badami. Elle était moins une ville et plus un centre de commerce de diverses activités royales et d’épouses de souverains. La plupart des activités de cette époque se déroulait à Badami, la capitale politique ; Pattadakal était le dynamique centre de culte des Chalukyas de Badami. D’après l’histoire, plusieurs temples de Pattadakal appartiennent au 4e siècle après Jésus-Christ et, le plus récent est un temple jain construit au 9e siècle par les rois Rashtrakuta.
EMPLACEMENT Pattadakal est située dans le district nord de Bagalkot, Karnataka, sur les rives du fleuve Malaprabha.