Tiruchirapalli ou Trichy, située sur les rives du fleuve Cauvery, fut une citadelle Chola depuis l’époque Sangam. Bien que les Pandyas et les Pallavas aient dominé dans la région pendant une courte période, une grande partie de la ville et le fort historique, s’élevant de façon raide des plaines à une altitude de 83 mètres, furent bâtis par les Nayaks de Madurai. Trichy est également célèbre grâce au temple de Ranganatha à Srirangam, sur une île pittoresque du fleuve Cauvery. En plus d’être un site de pèlerinage et un centre commercial prospère, la ville est riche en histoire et tradition. Trichy est la quatrième plus grande ville de l’état. Elle est célèbre pour son fameux temple Rockfort, ses églises et ses écoles, qui remontent à l’ère chrétienne.

HISTOIRE Le nom Tirucharapalli vient du démon à trois têtes appelé Trisiras, avec qui le seigneur Shiva se battit. D’après la légende, Trichy fut au départ dirigée par les premiers Cholas, puis tomba respectivement sous le contrôle des Pallavas et des Pandyas. Cependant, au 10e siècle les Cholas reprirent le pouvoir et Tiruchirappalli tomba de nouveau sous le règne des Cholas jusqu’au déclin de l’empire. La ville entra alors sous le contrôle de l’empire Vijayanagara. Toutefois, l’empire Vijayanagara prit fin en 1565 et Trichy tomba sous le contrôle des Nayaks de Madurai, période pendant laquelle la ville connut la prospérité et le développement. La ville fut ensuite dirigée par les Marathis, les Nawabs de Carnatic, les français et enfin les anglais. Trichy est un mélange d’un passé glorieux et d’honorable divinité des temples dravidiens.

EMPLACEMENT Trichy est situé à 319 kilomètres au sud de Chennai et 402 kilomètres au nord de Kanyakumari sur la nationale NH 45 et se trouve au cœur de l’état.