Zanskar est situé à la frontière Ladakh du district de Kargil, à une altitude allant de 3 500 m à 7 000 m au-dessus du niveau de la mer. C’est une vallée montagneuse très isolée s’étendant sur une surface d’environ 7 000 km². En tant que destination aventureuse et mystérieuse, Zanskar est un lieu assez intéressant à visiter avec son paysage montagneux austère, doté de petits villages et de magnifiques monastères nichés sur les hautes falaises et les sommets recouverts de neige. L’histoire de Zanskar parle d’une culture bouddhiste. La nature a doté Zanskar d’un paysage tellement unique qu’on ne peut le trouver ailleurs dans le monde. Le mot Zanskar signifie littéralement l’étoile de cuivre et ce nom est dû au fait que les différentes rivières ruisselant à Zanskar transportent des sédiments de cuivre. Le rafting sur rivière est l’une des principales attractions de Zanskar.

ORIENTATION Zanskar est situé de l’autre côté de la vallée de Suru et au-dessus du Pensi La dans la région de Ladakh, Jammu et Cachemire.

HISTOIRE L’histoire de Zanskar remonte à l’âge du bronze. Au 8e siècle, le bouddhisme a eu un impact majeur dans cette région entraînant la fondation en ce lieu de deux maisons royales au 10e siècle et la construction des monastères de Karsha et de Phugtal. Au milieu du 20e siècle, les conflits frontaliers entre l’Inde, le Pakistan et la Chine entraîna la fermeture de Ladakh et de Zanskar aux étrangers. Cependant, et pendant au moins les vingt dernières années, l’ouverture d’une route a conduit à l’arrivée massive de touristes entraînant plusieurs changements dans l’organisation sociale et traditionnelle de Zanskar.