Navratri, le festival des nuits, dure pendant 9 jours avec trois jours dédiés à l’adoration de Ma Durga, la déesse du courage, Ma Lakshmi, la déesse de la richesse et Ma Saraswati, la déesse de la connaissance. Pendant les neuf jours de Navratri, les festivités et le jeûne deviennent la norme dans la vie quotidienne des hindous. Les danses religieuses ont lieu le soir pour adorer la déesse Durga Maa.

1er-3e jours de Navratri. Au premier jour de la Navratri, on prépare un petit lit de boue dans la salle d Puja de la maison sur lequel sont semé des graines d’orge. Au dixième jour, les pousses ont une longueur d’environ 3-5 pouces. Après le Puja, ces jeunes plantes sont arrachées et remis aux fidèles en guise de bénédiction de la déesse. Les premiers jours sont dédiés à Durga Maa, la déesse du pouvoir et de l’énergie. Ses différentes manifestations Kumari, Parvati et Kali sont toutes adorées pendant ces jours. Elles représentent les trois différentes classes de la féminité qui comprennent l’enfant, la jeune fille et la femme adulte.
4e-6e jours de Navratri. Pendant ces jours, on adore Lakshmi Maa, la déesse de la paix et de la prospérité. Au cinquième jour, connu sous nom de Lalita Panchami, il est de tradition de se rassembler et de déployer toute la documentation disponible dans la maison, d’allumer une lampe ou « diya » pour invoquer Saraswati Maa, la déesse de la connaissance et de l’art.

7e-8e jours de Navratri. Ces derniers jours appartiennent à Saraswati Maa, qui est adorée afin d’acquérir la connaissance spirituelle. Cela libera en retour le fidèle de tous les liens terrestres. Cependant, au 8e jour de ce festival coloré, on pratique le yagna (feu sacré). Le ghee (beurre clarifié), le kheer (pouding de riz) et les graines de sésame forment l’offrande sainte à la déesse Durga Maa.

Mahanavami. Le festival de la Navratri se termine par le Mahanavami. A cette occasion, on pratique le kanya Puja. Neuf jeunes filles représentant les neuf formes de la déesse Gurga sont vénérées. On lave leurs pieds en signe de respect à la déesse et elles reçoivent ensuite de nouveaux vêtements en guise de cadeau de la part des adorateurs. Ce rite est pratiqué dans une grande partie du pays.