Ganesh Chathurti est célébré par les hindous à travers l’Inde, en commémoration de l’anniversaire du dieu de la sagesse, de la connaissance et de la prospérité, le seigneur Ganesha. Les célébrations se déroulent sur une période de cinq à dix jours, en fonction des traditions familiales. D’après la croyance, prier le seigneur Ganesha entraînera la réalisation des vœux et des désirs. Ses bénédictions ôtent tous les obstacles de la vie. Bien que la date de la première célébration de ce festival reste inconnue, il aurait eu lieu pour la première fois à Pune. Les célébrations débutèrent pendant le règne de Chhatrapati Shivaji dans l’optique de promouvoir le nationalisme et répandre un sentiment d’unité. Ganapati est le fils de Shiva et Parvati ; plusieurs récits sont liés à sa naissance. C’est le dieu à tête d’éléphant et Mooshak (rat), puisque son siège fut créé par la déesse Parvati à partir de béton de santal. C’est elle qui lui donna la vie et lui demanda de surveiller la porte pendant qu’elle prenait son bain. Lorsque le seigneur Shiva revint et qu’il fut stoppé par cet enfant inconnue de lui, dans une rage, il trancha la tête de ce dernier. Dès que Parvati en prit connaissance, elle demanda à Shiva de le faire revenir à la vie. Shiva implanta par la suite la tête d’un éléphant sur le corps de Ganesha. Cette renaissance de Ganesha est célébré comme le Ganesh Chaturthi, également appelé « Vinayaka Chaturthi » ou « Vinayaka Chavithi ».

Histoire. Ganesh Chaturthi serait célébré depuis l’époque des souverains marathis : Satavahana, Chalukya et Rashtrakuta. Principalement célébré dans les états de Maharashtra, Tamil Nadu, Karnataka, Andhra Pradesh avec beaucoup de zèle et de magnificence, Ganesh Chaturthi est le festival le plus populaire du Maharashtra. Ganesh Chaturthi fut initié par Chhatrapati Shivaji en tant que célébration publique visant à promouvoir les traditions et le nationalisme ; ce festival était également célébré par les Peshwas pour adorer Ganapati comme le dieu de leur famille. Le festival fut une affaire de famille jusqu’à ce qu’un nouveau souffle lui soit donné au 19e siècle par Bal Gangadhar, afin de transmettre à tous les Indiens le message de la lutte pour la liberté. Un sentiment d’unité et de rassemblement animait les Indiens pendant ce festival, aidant à la ranimation de leur esprit patriotique. Ce festival l’aidait à unir toutes les classes sociales contre les Britanniques en mettant de côté les différences liées à la caste. Il mit l’accent sur le fait que Ganesh Chaturthi était le festival de tout le monde, quelle que soit la caste ou la classe sociale et, il organisa par conséquent pendant ce festival des évènements culturels comme des scènes de danse, des nuits musicales et des rassemblements religieux. C’était à l’époque où les rassemblements politiques et sociaux n’étaient pas autorisés par les anglais. Les festivals du genre Ganesh Chaturhti, qui se déroulaient sur une période de dix jours, ouvraient aux personnes de diverses religions l’opportunité d’avoir des interactions et de se connaître les uns les autres. C’est à partir de cette époque-là que ce festival est célébré chaque année à travers le pays avec beaucoup de zèle.