La journée de l’indépendance est célébrée en Inde le 15 août de chaque année, étant donné que c’est la date à laquelle l’Inde a obtenu son indépendance de la Grande Bretagne. L’Inde a obtenu sa liberté totale le 15 août 1947. A cette occasion, on commémore les braves soldats, les martyrs et les leaders qui ont sacrifiés leur vie pour l’indépendance de l’Inde. Les différents programmes culturels commencent par le hissage du drapeau national dans les différentes parties du pays. La principale attraction de cette célébration se déroule au Red Fort à delhi, où le premier ministre indien hisse le drapeau national et prononce un discours à la nation entière.

Comment la date du 15 août est devenue importante en Inde

En 1946, le gouvernement travailliste, le trésor public de Grande Bretagne voulurent mettre un terme à leur règne en Inde à cause de l’épuisement de leur capitale après la deuxième guerre mondiale. En 1947, le gouvernement britannique annonça en début d’année son intention de passer le pouvoir aux indiens à partir du mois de juin 1948. Cette indépendance imminente n’atténua pas les violences qui existaient entre les hindous et les musulmans du Bengale et du Punjab. Cela poussa Louis Mountbatten, le vice-roi de l’Inde de l’époque, à avancer la date de passation du pouvoir en raison du fait l’armée britannique n’était pas préparée à assurer la paix dans le pays face à ces violences grandissantes. Au mois de juin 1947, les principaux leaders indiens comme Pandit Jawaharlal Nehru, Mohammed Ali Jinnah, Abdul Kalam Azad, maître Tara Singh et B. R. Ambedkar tombèrent d’accord pour une partition de l’Inde selon un schéma religieux.

Les zones sikhes et hindoues furent délimitées comme l’Inde et la zone musulmane comme le Pakistan. Des millions de personnes de divers groupes religieux traversèrent cette nouvelle frontière à la recherche de nouvelles demeures. Entre 250 000 et 500 000 personnes perdirent la vie. Finalement, à minuit de ce 15 août 1947, Pandit Jawaharlal Nehru proclama l’indépendance de l’Inde en prononçant son fameux discours appelé « Tryst with destiny ».

Au cours de ce discours, il révéla « il y a des années de cela nous avons donné rendez-vous au destin et le temps est à présent venu pour nous de tenir notre promesse, non pas de façon entière ou intégrale, mais de façon substantielle. Sur le coup de minuit, lorsque le monde sera endormi, l’Inde s’éveillera en même temps que sa liberté. Un rare moment de l’histoire est arrivé où nous sortons du passé pour entrer dans le présent, où une ère se termine et où l’âme d’une nation, longtemps étouffée retrouve la parole. Nous mettons aujourd’hui un terme à une période de mauvais sort et l’Inde se retrouve à nouveau ».