Le vendredi saint est un férié officiel en Inde. Il commémore les dernières heures de la vie de Jésus, sa crucifixion et sa mort, telles que décrites dans la Bible. Que font les gens ? Beaucoup de chrétiens en Inde assistent à une messe spéciale ou prient le vendredi Saint. Certains personnes jeûnent ou ne mangent pas de viande ce jour. Beaucoup de chrétiens organisent des parades ou des jeux en plein air pour mettre en scène les derniers jours et les dernières heures de la vie de Jésus, dans certaines parties de l’Inde.

Le vendredi Saint est un jour de tristesse, au cours duquel les églises sont vident et dans l’obscurité. Les offices religieux ont lieu dans l’après-midi. Plusieurs églises ont une boisson amère faite à base de feuille, de vinaigre et d’autres ingrédients. Cette boisson est donnée à tout le monde à la fin de l’office. Les bureaux publics nationaux et des gouvernements locaux, les bureaux de poste et les banques sont fermés le vendredi Saint. Les commerces chrétiens, les entreprises et les autres organisations peuvent être fermés ou avoir des heures d’ouverture réduites. Pour prendre les transports publics, il faudra au préalable vérifier les horaires avec les autorités locales de transport. De grandes réunions de prière et des parades peuvent perturber la circulation. Ceci est notamment vrai dans les zones avec une grande population de chrétiens.

Origine : le vendredi Saint est le jour où les chrétiens commémorent la crucifixion et la mort de Jésus-Christ. C’est un important évènement pour le christianisme, étant donné qu’il représente les sacrifices et la souffrance de Jésus-Christ. La crucifixion est le couronnement de plusieurs évènements de la semaine Sainte, incluant le retour triomphal de Jésus à Jérusalem le dimanche des Rameaux, Jésus lavant les pieds de ses disciples et le dernier repas de Jésus le jeudi Saint. La date de la Pâques dépend de l’estimation ecclésiastique de l’équinoxe de mars.

Le vendredi Saint : en savoir plus sur le vendredi Saint dans d’autres pays.