Le terminus de Chhatrapati Shivaji (site du patrimoine mondial de l’UNESCO), autrefois connu sous le nom de station terminus Victoria, à Mumbai, est un exemple remarquable de l’architecture néo-gothique en Inde, mélangé aux thèmes provenant de l’architecture traditionnelle indienne. La structure, conçue par l’architecte britannique F. W. Stevens, est devenu le symbole de Mumbai en tant que « cité gothique » et le principal port commercial international de l’Inde.

Le terminal, dont la construction commença en 1878, fut construit sur une période de 10 ans selon l’apogée victorienne et gothique et, basé sur les modèles italiens de la fin du moyen-âge. Son remarquable dôme de pierre, ses tourelles, ses arcs brisés et son plan au sol excentrique se rapprochent de l’architecture traditionnelle indienne de palais. C’est un exemple remarquable de la rencontre de deux cultures, étant donné que les architectes britanniques ont travaillé avec des artisans indiens pour pouvoir inclure la tradition et les styles architecturaux indiens mettant ainsi en place un nouveau style particulier à Mumbai.

Le terminus de Mumbai (autrefois appelé Bombay) présente un échange important d’influence de l’architecture victorienne, italienne et néo-gothique et, des structures traditionnelles indiennes. Il est devenu un symbole pour Mumbai en tant que le principal port commercial du sous-continent indien au sein du Commonwealth. C’est un remarquable exemple des infrastructures ferroviaires de la fin du 19e siècle au sein du Commonwealth, caractérisé par des traits victoriens, néo-gothiques et traditionnels indiens, ainsi par ses solutions structurales et techniques avancées. En plus d’être ancré dans l’histoire, ce terminus, l’une des plus grandes gares de l’Inde, est un lieu à ne pas manquer pendant la visite de Mumbai.