Le musée de marionnettes est l’un des plus célèbres musées de New Delhi qui possède une grande collection de marionnettes du monde entier. Le célèbre caricaturiste politique K. Shankar Pillai (1902 – 1989) fonda ce musée en 1965 avec une collection d’un millier de marionnettes. Le musée s’étend sur une surface de 5 184 pieds carrés (481,66 m²). Le musée fut inauguré par l’ancien président de l’Inde, Dr S. Radhakrishnan, et dont le nombre de marionnettes s’élevait à l’époque à 500.

Entre 1965 et 1987, le nombre de marionnettes monta à 5 000, dont la plupart était des dons. Shankar Pillai fut honoré en 1976 par le Padma Vibhushan, le second plus grand prix civil offert par le gouvernement indien. Aujourd’hui, le nombre à augmenter à 6 500 marionnettes en provenance de près de 85 pays, ce qui est un plus à son caractère international. Les collections de marionnettes sont classées en deux groupes. D’une part on a des objets collectionnés des pays occidentaux comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les états indépendants du Commonwealth et d’autre part ceux en provenance d’autres pays asiatiques, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Inde. Les principales collections du musée de marionnettes sont 150 types de marionnettes en costume indien créées dans l’atelier du musée se trouvant à l’intérieur du musée. Les artisans créent les marionnettes avec une perfection extrême afin de créer une symphonie des traits physiques, des costumes et des décorations. Les personnes du spectacle font partie de l’unique danse classique indienne, Kathakali, avec leurs costumes extravagants.

Les autres marionnettes intéressantes sont les garçons et les filles des marionnettes de festival japonais, reproduction des marionnettes de la collection de la reine (Royaume-Uni), la danse maypole d’Hongrie, les marionnettes Kabuki et Samurai du Japon, la danse flamenco de l’Espagne, l’orchestre féminin de Thaïlande et le Kandy Pehara du Sri Lanka.