Le Jantar Mantar, un observatoire composé d’appareils astronomiques, se situe au Parliament Stree, au sud de Connaught Circus à New Delhi. Ces appareils furent érigés par le maharaja Jai Singh II de Jaipur (1699 – 1743), qui avait un engouement passionné pour l’astronomie et étudia tous les systèmes, occidentaux comme orientaux, avant de commencer ses travaux. Il construisit au départ des appareils en métal, dont certains sont toujours conservés à Jaipur, mais s’en débarrassa par la suite.

L’observatoire de Delhi fut le premier à être construit et fut suivi par la construction d’observatoires similaires à Jaipur, Ujjain Varanasi et Mathura ; ce dernier n’existe plus. D’après la légende, Jai Singh construisit l’observatoire de Delhi en 1710, alors que Sayyid Ahamd Khan, auteur d’Athar-us-Sanadid date sa construction en 1724. Puisque Jai Singh mentionne lui-même la construction des appareils comme étant un ordre de l’empereur Muhammad Shah, qui n’accéda au trône qu’en 1719 et le nomma gouverneur, la date proposée par Sayyid Ahmad Khan serait plus probable.

Composés de morceaux de brique et recouvert de chaux, les appareils ont été à plusieurs reprises réparés et restaurés, toutefois sans aucune altération majeure. Parmi eux le Samrat Yantra (l’appareil suprême), un cadran équinoxial, composé d’un gnomon triangulaire avec l’hypoténuse parallèle à l’axe de la terre et, de chaque côté du gnomon se trouve le quadrant d’un cercle parallèle à l’équateur. Le Jai Prakash à sa partie sud est composé de deux concaves structures hémisphériques concaves servant à déterminer la position du soleil et d’autres corps célestes.

Deux édifices circulaires au sud du Jai Prakash, avec un pilier au centre, constituent le Ram Yantra, dont les murs et le plancher sont gradués pour lire les angles horizontaux (azimut) et verticaux (altitude). Le Misra Yantra (un appareil mixte) associe quatre appareils dans sa partie nord-ouest pour en former un, d’où son nom. Ce sont le Niyata Chakra, qui indique le méridien à quatre endroits, deux en Europe, un au Japon et un dans l’océan pacifique, la moitié sur un cadran équinoxial ; Dakshinottara-bhitti-Yantra, utilisé pour obtenir les altitudes méridiennes et le Karka-rasi-valaya, qui indique l’entrée du soleil dans le tropique du cancer. A l’est des appareils, se trouve aussi le petit temple de Bhairava, qui aurait été construit par Maharaja Jai Singh.