Très peu de gens connaissent Jhansi, étant donné qu’il n’est pas une destination touristique populaire. Toutefois, les touristes quittant Agra pour Khajuraho empruntent généralement un train pour Jhansi et continuent à Orcha et Khajuraho en voiture. Avant d’embarquer pour un voyage Orcha-Khajuraho, ça vaut la peine de faire un petit stop à Jhansi et visiter le fort de la ville. Ce fort du 17e siècle fut construit par Raja Bir Singh, au sommet d’une colline pour servir de bastion de l’armée. Le réservoir de Karak Bijli se trouve à l’intérieur du fort.

Il y a aussi un musée possédant une collection de sculpture et donnant un aperçu de l’histoire de Bundelkhand. Le fort de Jhansi a pris de l’importance au 19e siècle, où il joua un rôle important pendant la révolte indienne de 1857. Ce fort imposant est situé au sommet d’une colline appelé Bangira. C’était une des résidences de Rani Lakshmibai de Jhansi, qui lutta contre les anglais de la compagnie britannique des Indes orientales pendant la guerre d’indépendance de 1857 et devint un martyr. Dix portes donnent accès au fort dont le Khanderao Gate, Datia Darwaza, Unnao Gate, Jharna Gate, Laxmi Gate, Sagar Gate, Orcha Gate, Sainyar Gate et Chand gate. Les points d’attraction du temple sont le temple de Shiva, le temple de Ganesh à l’entrée et le canon de Kadak Bijli utilisé pendant la révolte de 1857. Le panneau commémoratif rappelle les trépidants exploits de Rani Lakshmibai sautant à cheval du fort.

Juste à côté, se trouve le Rani Mahal, construit à la fin du 18 e siècle, où se trouve aujourd’hui un musée archéologique.