Le fort de Junagarh se trouve dans la ville de Bikaner dans l’état du Rajasthan. Ce fort était autrefois connu sous le nom de Chintamani et fut rebaptisé Junagarh ou « vieux fort » au début du 20e siècle, quand la famille au pouvoir déménagea au palais de Lalgarh, à l’extérieur des frontières du fort. C’est l’un des rares forts importants du Rajasthan qui ne se trouve pas au sommet d’une colline. La ville moderne de Bikaner s’est développée autour de ce fort.

L’ensemble du fort fut construit sous la supervision de Karan Chand, le premier ministre du raja Rai Singh, le sixième souverain de Bikaner, qui régna de 1571 à 1611. La construction des murs et des douves correspondantes débuta en 1589 et s’acheva en 1594. Il fut construit à l’extérieur du fort originel de la ville, à environ 1,5 kilomètres du centre-ville. Des ruines de l’ancien fort existent toujours, près du temple Lakshmi Narayan. D’après l’histoire, le fort ne tomba pas aux mains des ennemis, malgré des attaques répétées de ces derniers, excepté la fois où il fut occupé par Kamran Mirza pendant une seule journée. Kamran était le second fils de l’empereur moghol Babur qui attaqua Bika Ner en 1534, qui était à l’époque dirigé par Rao Jait Singh. Au cours de la bataille, les moghols furent vaincus par les rathors. Kamran retourna par la suite à Lahore.

L’enceinte du fort d’une superficie de 5,29 hectares, est constituée de palais, de temples et de pavillons. Ces édifices représentent une culture composite, illustrée dans un mélange de styles architecturaux.