Situé au cœur de la ville, le palais de Leh surplombe la ville himalayenne de Leh, construit sur le modèle du palais de Potala à Lhasa, Tibet. Le palais fut construit au 17e siècle par le roi Sengge Namgyal ; cependant, il fut abandonné plus tard lorsque les forces de Dogra prirent le contrôle de Ladakh au milieu du 19e siècle. La famille royale s’installa au palais de Stok. Le palais de Leh possède neuf niveaux.

Les étages supérieurs étaient destinés à la famille royale et, les écuries et les magasins se trouvaient aux niveaux inférieurs. Le palais, aujourd’hui en ruines, est actuellement sous restauration par l’Archaeological Survey de l’Inde. Le palais est ouvert au public et son toit offre une vue panoramique de la ville et de ses environs.

On peut apercevoir le mont Stok Kangiri de la chaîne de montagnes de Zanskar depuis la vallée de l’Indus au sud, avec la chaîne de montagnes Ladakh s’élevant derrière le palais au nord.