Nalanda était un ancien centre bouddhiste d’apprentissage approfondi du cinquième ou sixième siècle après Jésus-Christ à 1197. Il fut autrefois appelé « l’une des plus grandes universités connues de l’histoire ». Nalanda est située dans l’état de Bihar, à environ 80 km de la cité-capitale Patna et à 210 km de Varanasi. Le musée de Nalanda, établi en 1917, abrite des antiquités principalement trouvées à Nalanda, l’ancien complexe universitaire et monastère et à Raigir. Parmi 13 463 antiquités, 349 sont exposées dans quatre galeries du musée.

Les antiquités trouvées à Nalanda datent probablement entre les 5e et 12e siècles de notre ère, cependant, certaines antiquités trouvées à Rajgir sont un peu récentes. Les sculptures conservées dans ce musée sont faites de pierre, de bronze, de stuc et de terre cuite ; toutefois, la plupart de ces sculptures a été gravée à partie de roche basaltique. La majorité de ces représentations appartient au bouddhisme ; cependant, celles appartenant au jainisme ou à l’hindouisme sont toutes aussi nombreuses. La principale galerie expose seize sculptures dont Trailokya Vijay (une divinité Vajrayana) Bodhisattva Avalokiteshvara, Maitreya, Buddha à Varad, Dharmachakra et la posture de Bhumisparsh, Samantbhadra, Parshvanath et Nagaraj sont tout aussi importants. Un modèle d’envergure des reliques de l’université de Nalanda occupe une place centrale dans la salle.

Il y cinquante-cinq images et sculptures exposées dans la première galerie. Celles de Khasarpana, Heruka, Marichi,Vagesvari, Vaishali-mircle, Buddha à Varad mudra, le miracle de Sravasti, Surya, Lakshmi, Ganesh, Shiva-Parvati, Kuber et Rishabhanath sont les plus importants. La seconde galerie expose cent quarante-sept objets divers dont des matériels en terre cuite, en stuc, en fer et des inscriptions. Le sceau de terre cuite avec l’inscription « Sri Nalanda Mahavihariya arya bhikshu sanghasya », les inscriptions rupestres de Yashovarmana, Purnavarman de Vipula Srimitra, une tablette incomplète de Nidanasutta, des carreaux en terre cuite présentant un swastika et des stupas de kirtimukha, Dharmachakra,Votive sur le motif de feuilles nymphales et un échantillon de riz trop cuit sont quelques objets de valeur de cette galerie. La principale exhibition présente un pot à plusieurs tuyaux associé à l’adoration du serpent trouvé à Rajgir.

Dans la troisième galerie, un ensemble de quatre-vingt-treize échantillons d’objet en bronze est exposé. Deux représentations de Bouddha en posture de méditation, Tara, Prajnaparmita, Loknath, Bodhisattava padmapani, Bouddha touchant la terre, une représentation d’un temple bouddhiste, etc. sont là quelques images importantes liées à la foi bouddhiste, quant aux images de Ganesh, Surya, Kamadeva, Indrani et Vishnu, etc. ce sont des exemples de la religion brahmanique.

Des trente-six sculptures rupestres et images conservées dans la quatrième galerie, quelques-unes de valeur sont Kinnaras adorant Kalpadrum (2 panneaux), Vishnu, un Bouddha intronisé en posture de prêche avec des évènements importants de sa vie, Bouddha à Bhumisparsh-mudhra avec huit évènements, les Bodhisattvas Marichi, Vajrapni et Padmapani. Deux immenses pots du complexe monastique de Nalanda sont en exposition dans un endroit séparé. Une riche collection de sculptures et d’images rupestres, d’objets antiques en terre cuite et en bronze est conservée dans sa collection de réserve.