Cette rubrique est très souvent la vitrine sur les monuments de l’Inde. Cette semaine, nous nous rendons à Delhi – l’une des rares villes qui associe à la perfection l’ancien et le nouveau – pour vous parler de Qutub Minar ! Le Qutub Minar est le plus grand minaret en brique au monde, d’une hauteur de 72,5 mètres (237,8 pieds). En 1199, Qutb-u’d-Din Aibak établit la fondation du Qutub Minar.

Ce monument fut construit pour célébrer la victoire de Mohammed Ghori, l’envahisseur d’Afghanistan, sur les rajputs en 1192. Il éleva le premier niveau, auquel son successeur et beau-fils, Shamsu’d-Din IItutmish (1211 – 36) ajouta trois autres niveaux. Tous les niveaux sont entourés d’un balcon projeté, qui encerclent le Minar et sont soutenus par des supports en pierre, qui sont décorés de dessins de nids d’abeille, plus visibles au premier niveau. De nombreuses inscriptions en arabe et en caractères Nagari à différents endroits du Minar révèlent l’histoire de Qutb. D’après les inscriptions en surface, le monument fut restauré par Firoz Shah Tughlaq (1351 – 88) et Sikandar Lodi (1489-1517).

Le Qutub Minar est notable pour être l’un des premiers et plus importants exemples de l’architecture indo-islamique. Il est entouré de plusieurs autres structures anciennes et médiévales et, de vestiges collectivement appelés complexe de Qutub.