Sanchi est un petit village du district de Raisen dans l’état de Madhya Pradesh, Inde. Il se situe à 46 km au nord-est de la ville de Bhopal. C’est le siège de plusieurs monuments bouddhistes datant entre 3e siècle avant notre ère et le 12e siècle après Jésus-Christ et, est l’un des sites importants de pèlerinage bouddhiste. Le « grand stupa » de Sanchi fut initialement habilité 3e siècle avant Jésus-Christ par le grand empereur Ashoka.

Son noyau était constitué d’une simple structure en brique, construite sur des reliques de Bouddha. Il était couronné d’un chatra, une structure en forme d’ombrelle symbolisant un haut rang, qui était destiné à honorer et à abriter les reliques. Les toranas ou portails qui entourent le stupa, symbolisent l’amour, la paix, la confiance et le courage. Quatre passerelles se trouvent également dans les environs du stupa, telles de ravissantes attractions : construites en 35 avant Jésus-Christ, elles sont considérées comme la meilleure expression bouddhiste du monde. Ces passerelles sont recouvertes de belles gravures architecturales et racontent des histoires liées à la vie de Bouddha. Le pilier d’Ashoka : on retrouve aussi le pilier d’Ashoka à Sanchi, possédant quatre lions comme celui de Sarnath. Un excellent exemple du style gréco-bouddhiste, le pilier est aussi connu pour sa construction raffinée et son parfait équilibre architectural.

Musée : le musée de Sanchi, qui est entretenu par l’Archaeological Survey of India, abrite le pilier d’Ashoka ainsi que d’autres objets trouvés dans les environs de Sanchi comme des ustensiles et autres objets utilisés par les moines de Sanchi.