La tombe du grand Akbar est un important chef-d’œuvre architectural moghol, construit entre 1605-1613 à Sikandra, un faubourg d’Agra. Elle dispose les restes mortels de l’empereur qui, de son vivant, l’avait construite au milieu d’un beau petit jardin. Cependant, la partie supérieure du mausolée de marbre fut construit par le fils de l’empereur, Jahangir.

La tombe est de forme pyramidale et est composée de cinq niveaux. Le vrai cénotaphe se trouve à un sous-sol tandis le faux se situe au dernier niveau. La tombe entière est faite de grès rouge, toutefois, le dernier niveau est constitué de marbre. Le rez-de-chaussée est entouré de cloîtres, excepté dans la partie centrale sud. Ces cloîtres sont séparés par des arcs massifs et des piliers les divisent en plusieurs segments.

Les étages carrés ont des vérandas en forme d’arc, avec des arcades et des amas de kiosques de chaque côté. Certains kiosques du deuxième étage possèdent des toits pyramidaux en marbre tandis que le reste est couronné de dômes. Chaque encoignure du troisième étage dispose d’une petite salle carrée.
Le dernier étage est entièrement fait de marbre blanc. Il possède une cour carrée, ouverte en plein ciel. La cour centrale est fermée de tous les côtés par des minces arcs et des piliers et, découpée en segments, et a été recouverte dans un modèle soigné. Au centre de la cour, se trouve une plateforme carrée sur laquelle est placé un cénotaphe en marbre blanc. Ce cénotaphe est entièrement sculpté d’arabesques et de motifs floraux.

Sikandra se trouve à 5 km de la ville d’Agra et à 195 km de Delhi.